Crime ou ornement I2008


aggloméré, résine acrylique, tube pvc
  

Cette  série en cours fait référence au célèbre écrit de l’architecte Adolf Loos « Ornement et Crime » (1908).Sans chercher à prendre position sur la question de la légitimité de l’ornement, ce travail est plus une réaction sur les différentes notions abordées dans la définition même de l’ornement : 
-Le champ illimité de ses configurations
-Utilisation parodique (le toc), mélange ou accumulation outranciers des genres
-Sa nécessité de se détacher du corps principal, tout en restant structurellement solidaire de l’ensemble...





Crime ou ornement II2009


aggloméré, carton, mouse polyuréthane, divers
Hauptalle, AKB, Wien.   





Crime ou ornement III2010


aggloméré, carton, mouse polyuréthane, divers